Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 08:32

lsp.png

A l'instar d'HEC, il est possible de présenter le concours d'entrée en Master à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (plus communément appelé Sciences po Paris) en choisissant l'option "économie." Et à l'instar d'HEC, les candidats se voient proposés deux sujets : l'un à dominante macroéconomique, l'autre à dominante microéconomique.

 

Cette dichotomie est cependant largement dépassée, car nombre de modèles macroéconomiques ont désormais des fondements microéconomiques (c'est le cas par exemple des modèles de croissance), et nombre de modèles microéconomique ont une portée marcoéconomique (c'est la cas de l'équilibre général walrasien.) Du coup, si dualité il y a, elle s'exprime dorénavant davantage entre le formel et le littéral, l'économie modélisée ou l'économie dissertée. C'est pourquoi en prépa ENS Spé, les D2 suivent parallèlement deux cours : l'un d'analyse économique, l'autre d'analyse monétaire/politique économique.

 

Au concours d'entrée 2011 de Science Po Paris (entrée niveau Master), le premier sujet était classiquement : "Faut-il baisser les charges salariales pour faire baisser le chômage?" Economie dissertée qui nécessitait à un moment ou à un autre l'évocation des modèles microéconomiques d'arbitrage travail-loisir. Le deuxième sujet requérait de la part du candidat des connaissances techniques. Voici un extrait de cette épreuve :

 

 

  exoiepmicro-copie-1.png

 

 

 

Pour les D2, c'est un exercice type, qui ne devrait poser aucune difficulté (à condition que l'étudiant se soit suffisamment investi dans cette matière). Il y a donc une vraie stratégie délibérée des membres de l'équipe pédagogique de maintenir la microéconomie, qui est utile, rappelons-le aux concours de l'ENS de Cachan, de l'ENSAI, de Directeur d'hôpital, d'Inspecteur de la répression des Fraudes, d'HEC et de l'IEP de Paris. (Nous avons d'ailleurs déjà rédigé un billet à ce sujet.) C'est une stratégie de créneau, car bien peu de candidats optent pour ces sujets fortement teintés de microéconomie.

 

Et pour les autres, me direz vous? Ceux qui ne présentent pas ces écoles. Eh bien, conscients que tous les étudiants de D2 n'accordent pas le même intérêt à la microéconomie compte tenu des objectifs de concours qui sont les leurs, que tous n'ont pas besoin de maîtriser les techniques modélisatrices, nous avons décidé de faire évoluer dès la rentrée 2011 cet enseignement.

 

Comme vous le constatez, un traitement fin du premier sujet nécessitait des connaissances d'ordre microéconomique. Il est donc normal que toute la classe suive un cours dans lequel seront présentés les modèles microéconomiques, leur interprétation et leur portée politique -le plan de cours sera mis en ligne prochainement-. C'est là un passage obligé pour tous les étudiants de prépa ENS. En revanche, nous réserverons un temps (hebdomadaire ou bi-mensuel, cela reste à définir) à ceux qui veulent découvrir et comprendre les techniques de résolutions microéconomiques. Il s'agira ainsi d'aller plus loin avec eux, de traiter des exercices difficiles d'analyse éconmique, afin qu'ils soient mieux armés le jour des concours.

 

 

 

 


Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:25

qm.jpgLes étudiants de Spé passent actuellement les oraux de Passerelle 2 et de Tremplin 2. Certains ont eu droit à l'ultime question des membres du jury : "avez-vous quelque chose à ajouter ?"

 

Ne réponsez pas pas "non". Ce serait en effet votre dernier mot dont la connotation, vous en conviendrez, n'est pas très positive. Symbole de fermerture d'esprit, d'autoritarisme ou d'indécision (pour celui qui aurait hésité avant de répondre), il laissera une impression aux jurés qui n'est sans doute pas celle que vous souhaiteriez.

 

N'hésitez donc pas à insister sur votre détermination, à dire que vous espérez avoir emporté leur conviction quand bien même vous ne disposiez que de trente minutes pour cela, à rappeler que vous désirez vous-même devenir un acteur de cette école.

 

Autre méthode : poser une question aux membres du jury, plus particulièrement aux anciens de l'école, en fonction de ce que vous avez appris sur eux. (Généralement, ils se présentent brièvement en début d'entretien.) Il est également envisageable de demander des précisions sur une spécialisation en interne ou les débouchés professionnels. Par exemple : "avez-vous connaissance d'anciens élèves de votre école qui ont su réaliser un projet professionnel similaire à celui que je vous ai présenté?"

 

Dans tous les cas, soyez brefs, car ce propos est nécessairement conclusif ; il ne s'agit pas d'initier une nouvelle dynamique dans la conversation.

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 20:53

Lecteurs de ce blog,

 

pam.jpgVoilà un peu plus d'un an que l'équipe pédagogique de la prépa ENS Spé a lancé cet outil internet qui vise en externe à promouvoir cette formation publique singulière et en interne à fournir des conseils de méthode ou d'orientation et des éléments de connaissance qui complètent l'enseignement dispensé au lycée La Martinière Duchère et à l'Université Lyon 2, notre partenaire.

 

D'une dizaine de visites d'internautes différents par jour en juin 2010, nous en sommes désormais à une moyenne de 45 personnes par jour, chiffre qui semble se stabiliser depuis plusieurs mois.

 

Ce blog, que nous essayons d'actualiser une fois par semaine environ*, est un travail d'amateurs. Ne soyez pas surpris d'y trouver un graphisme sommaire et des outils interactifs très frustres. Ne perdez pas de vue que cette classe préparatoire est publique et ne dispose pas des moyens financiers qui sont ceux des officines pivées de préparation aux concours.

 

Toutefois, il nous tient à coeur de développer ce blog. Si vous trouvez d'ores et déjà des informations utiles (présentation de concours, annales en dissertation, chronologie historique, retours d'information d'anciens, conseils méthodologique), nous ferons en sorte d'étoffer ces pages en intégrant :

 

- des annales d'oraux

- des fiches statistiques

- des listes de citations

 

... et de renforcer les logiques de solidarité entre les promotions de Spé.

 

Mais sans doute n'envisageons-nous pas toutes potentialités de ce blog. Dites-nous ce que vous attendez d'un tel espace? Quelles informations vous manquent?  En fonction de vos remarques (que vous pouvez formuler en "commentaires" de ce billet), nous essairons de le faire évoluer dans le sens souhaité.

 

Bien sûr, les cours ne seront jamais mis en ligne; quant aux corrections de dissertations, elles ne seront qu'occasionnelles, car nous tenons à ce que les élèves du lycée puissent jouir d'un avantage concurrentiel par rapport aux autres candidats aux concours. Sentez-vous cependant libre d'exprimer vos voeux.

 

Cordialement,

 

Benjamin Royannez

(Administrateur du blog)

 

* Rappelons incidemment qu'il est possible de s'inscrire à la newsletter qui vous tient automatiquement informés des mises à jour d'articles.

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 18:59

Il nous a semblé opportun de revenir sur le précédent billet consacré à l'exercice d'interview aux oraux de l'EM Grenoble. Voici quelques observations supplémentaires de notre part.

 

L'épreuve d'interview est une épreuve de séduction. Il faut amener l'un des membres du jury à vous parler librement de lui ou de son activité professionnelle, ce qu'il fera d'autant plus volontiers qu'il vous trouve sympathique. Le propos doit être cordial et détendu (sans être relaché du point de vue du registre de langage.) Il vous appartient d'initier la conversation et de vous assurer qu'elle conserve une bonne dynamique. 

 

Ce qu'il ne faut pas faire :

 

  * Commencer l'interview par une question ouverte qui invite le juré à se présenter ou a égrenner les lignes de son CV. (ex. Est-ce que vous pourriez vous présenter?") Dites plutôt : "Comme vous avez pu le voir sur mon CV, je suis membre du club lyonnais de "Question pour un champion", j'aurais soouhaité savoir si vous aimez vous-même regarder cette émission?"

  Mcr.JPG

Vous voyez qu'en procédant de la sorte, le candidat révèle quelque chose de lui-même (il ne faut pas oublier qu'il est toujours observé par l'autre membre du jury qui appréciera de cerner plus finement la personnalité du candidat). Il s'inscrit dans une logique anthropologique du don/contre-don (cf. Marcel Mauss, Essai sur le don, 1909). Je dévoile quelque-chose sur moi (c'est le don), j'attends implicitement que vous fassiez de même (c'est le contre-don).

 

Soyez attentifs à la réponse. Si votre interlocuteur vous avoue n'avoir pas connaissance de l'émission ou n'y accorder qu'un intérêt très limité, inutile de vous entêter en demandant ensuite : "Mais que pensez-vous du présentateur?" En revanche, comme vous ne sauriez sauter du coq à l'âne, par association d'idées, essayez de faire glisser la conversation sur un terrain connexe. (ex. " Et plus généralement, diriez-vous que vous êtes un amateur de télévision?")

 

* Poser des questions de culture générale à votre interlocuteur. Prenez garde à ne pas le mettre mal à l'aise. Il ne doit  pas se trouver pris au dépourvu face à son collègue ; il ne vous pardonnerait pas cette humiliation. C'est parfois d'autant plus maladroit que le candidat révèle par la même occasion sa propre méconaissance d'un sujet. De manière générale, ne considérez pas qu'au moment de l'interview les rôles sont inversés, ce n'est pas le cas.

 

* Donner l'impression que vous cherchez la prochaine question pendant que votre interlocuteur vous répond. Liez les questions les unes aux autres, ne créez pas de rupture dans le rythme de la conversation (sauf si le juré vous laisse entendre qu'il souhaite passer à autre chose.)

 

* Prendre de notes. Si la prise de notes vous permet de procéder à une restitution plus fidèle de l'information dégagée à l'occasion de l'interview, ella a néanmoins pour effet de rendre plus artificiel et moins spontané l'échange. Par ailleurs, un stylo en main, il y a toujours le risque que vous le fassiez virevolter entre vos doigts ou que vous jouiez compulsivement avec le capuchon. Nous conseillons donc de ne pas recourir à la prise de notes (sauf à endosser un rôle fictif de reporter, ce qui est une posture risquée).

 

Ce qu'il faut faire :

 

* Désigner le membre du jury interviewé par son nom. (ex. "Si vous en êtes d'accord, je souhaiterais engager l'échange avec vous, M. Dupont." 

 

* Faire une synthèse qui implique tous les protagonistes (les deux membres du jury et vous-même). A la fin de l'interview, il vous est demandé de dresser un bilan de ce que vous avez retenu de l'échange. Veillez à ne pas énoncer mécaniquement les éléments d'information (ex. Vous avez dit ça... ensuite, vous avez indiqué que...) Dites plutôt : "Nous avons appris sur vous que... ce que j'ai trouvé intriguant, si bien que je vous ai relancé sur le sujet... Et nous sommes alors arrivés à la conclusion que nous partagions la même passion pour..." Et n'omettez pas alors de regarder aussi le membre du jury non interviewé.

 

Dans un prochain billet, les étudiants de La Martinière Duchère admissibles en 2011 à l'EM Grenoble nous ferons part de leur expérience du concours.

 

Bon courage à tous les candidats.

 

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 09:11

Les membres de la commission de recrutement* de la prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère se sont réunis vendredi 20 mai 2011. Les résultats devraient vous être adressés par voie postale d'ici une semaine.

 

Félicitations aux nouveaux admis au titre de la promotion 2011~2012, cordialement invités le vendredi 17 juin à 15h, à une première rencontre avec l'équipe pédagogique. A cette occasion, seront évoqués les points suivants :

 

- modalités d'inscriptions en classe préparatoire et à l'université

- méthodes de travail en classe préparatoire

- conseils de lecture pour les vacances d'été

- panorama des concours suscpetibles d'être présentés au terme d'une année de prépa ENS Spé

 

Il s'ensuivra un échange libre entre les étudiants et les enseignants.

 

Cette année encore, nous avons dressé une liste complémentaire de 10 noms. Si vous faites partie de ceux-là, dites-vous tout d'abord que les enseignants membres de la commission ont estimé votre dossier valable, mais le classement de l'ensemble des dossiers est tel qu'il ne vous a pas permis d'être aussitôt sur liste principale. Ne vous découragez pas pour autant, car chaque année, nous remontons dans cette liste complémentaire (parfois entièrement). En effet, plusieurs étudiants font légitimement de multiples demandes auprès d'établissements de l'enseignement supérieur. Certains ont la chance d'être admis en différents lieux et renoncent à leur place en prépa ENS Spé. D'autres présentent les concours Passerelle 1 et Tremplin 1 et rejoignent une école de commerce. Du coup, il est essentiel que les étudiants, admis sur liste principale, mais qui se désisteraient, nous fassent part de leur souhait dans les meilleurs délais, afin d'abréger l'attente des étudiants inscrits en liste complémentaire. Généralement, nous avons cette information en juin, mais parfois début septembre, au moment de la rentrée des classes... Patience. N'hésitez pas à vous adresser au secrétariat des étudiants qui sera en mesure d'actualiser votre rang.

 

A savoir, comme l'année précédente, nous avons reçu plus de demandes pour la filières D2 que la filière D1 (71% contre 29%). Nous n'établissons pas de quota par section. Tous les dossiers sont classés en fonction de différents critières indépendamment de la spécialité demandée. De même, nous n'accordons aucune importance au baccalauréat d'origine, général ou technologique. Ce qui nous permet de départager les dossiers, ce sont les éléments suivants :

 

- mention au baccalauréat;

- formation à bac+2 (sachant que nous valorisons plus ou moins les formations en fonction de l'expérience que nous avons de la réussite aux concours des étudiants);

- moyennes des deux premiers semestres de la première année post-bac

- moyennes du premier semestre de la deuxième année post-bac

- LV2

- objectifs de concours clairs et précis mentionnés dans la lettre de motivation

- avis des enseignants

- absences

- points d'appui en anglais ou en mathématiques

 

A titre indicatif, voici quelques informations concernant les étudiants admis sur liste principale ou complémentaire :

Bac origine-copie-2

 

 

Form post bac-copie-1

Vos questions sont les bienvenues, mais il ne s'agira pas ici de communiquer des résultats individuels d'admission.

 

Cordialement,

 

BR.

 

* Composée cette année de : M. Asset (professeur de mathématiques), M. Froger (professeur de mathématiques), M. Gille (professeur de droit), M. Perrin (professeur d'anglais), Mme Reynaud (professeure d'allemand) et M. Royannez (professeur d'économie).

 


Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 22:27

M1

 

 

Nous poursuivons notre tour des formations de Masters 1 en restituant ici les réponses d'Anissa, ancienne D2 de la promotion 2009~2010.

 

 

 

1) A l'issue de votre année en prépa ENS Spé, quelle formation universitaire avez-vous rejoint ?


Master 1 finance à l'universite Lumière Lyon 2 

 

2) Quelle sont ses spécialités ? Ses atouts ? 

 

Au deuxième semestre, les spécialisations sont :

 

-le contrôle de gestion

 

-la finance d'entreprise

 

-la finance de marché

 

-la banque finance

 

-la recherche

 

Nous sommes très bien formés, car nous restons polyvalents et nous étudions de maniére poussée chaque matiére.

 

De plus, un stage de 5 mois est proposé dès la premiére année de master. L'université est par ailleurs en relation avec de nombreuses entreprises, ce qui assure à l'étudiant un stage à la hauteur de son niveau d'étude.

 

3) Quels conseils donneriez-vous aux étudiants souhaitant rejoindre le même Master que vous?

 

Je ne conseille pas ce Master à ceux qui ne seraient pas issus BTS CGO, car il y a une grande diversité des disciplines, originales pour la majorité des étudiants, hormis pour les anciens de CGO... ce qui leur permet d'être mieux armés.

 

Il faut étre très motivé, car le semestre 1 est vraiment lourd. De nombreuses personnes abandonnent (journées  commençant souvent à 8h pour s'achever à 20h.) De plus,  il y a une forte compétition pour être admis dans un bon master 2.

 

4) Quelle est, à ce jour, votre objectif professionnel ?

 

Je souhaiterais poursuivre en Master 2 contrôle de gestion ou évaluation et transmission d'entreprises.

 

5) Votre année en classe préparatoire vous a-t-elle été utile à l'occasion de cette année en classe préparatoire ?

 

Cette année en classe préparatoire m'a aidé à réorganiser mes méthodes de travail. Cependant, à l'inverse d'autres étudiants présent dans mon master, j'ai eu  beaucoup de mal à retrouver mon niveau de compta, fisca et gestion fianciére... Car ce sont ces matiéres-là qui dominent au sein de ce master.

    

 

 

Repost 0
Prepa ENS Spé - dans Masters
commenter cet article
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 20:16

M1.jpgCe billet est le premier d'une petite série. Des anciens de la promotion 2009 ont accepté de répondre très brièvement à quelques questions concernant leur année de Master 1. Il s'agit ainsi d'apporter un éclairage quant aux débouchés universitaires de la prépa ENS Spé, débouchés qui concernent une bonne moitié de promotion chaque année. Alexandra est la première à avoir répondu à notre appel. Voici sa réponse.

 

 

1) A l'issue de votre année en prépa ENS Spé, quelle formation universitaire avez-vous rejoint ?


Master Économie et Management, Université lumière LYON 2.

2) Quelle sont ses spécialités ? Ses atouts ?


Possibilité de faire le deuxième semestre en Erasmus à l'étranger -ce qui est mon cas.


Pour les étudiants qui restent ( la majorité ), il est demandé d'effectuer un stage de 4 mois.

3) Quels conseils donneriez-vous aux étudiants souhaitant rejoindre le même Master que vous?


Faire un dossier ! De plus, les connaissances acquises en prépa donnent un réel avantage dans l'obtention des semestres.

4) Quelle est, à ce jour, votre objectif professionnel ?


Après mon semestre à l'étranger (à Tallinn en Estonie), je compte continuer en M2 afin de me spécialiser en achats ou gestion de projet.

5) Votre année en classe préparatoire vous a-t-elle été utile à l'occasion de cette année de Master?


Oui, moi qui étais mauvaise en économie, j'ai validé les matières économiques lors des partiels sans grande difficulté grâce à mes connaissances acquises en prépa. Les cours de méthodologie aident lors des partiels.


La prépa m'a donné des techniques de travail qui m'ont permis de valider mon premier semestre facilement.

Repost 0
Prepa ENS Spé - dans Masters
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 13:00

EmllogXavier, étudiant à l'EM Lyon et khôlleur en prépa ENS Spé au lycée La Martinière Duchère a bien voulu répondre à quelques questions concernant son parcours et son expérience du concours d'admission sur titre de l'EM Lyon. Voici ses observations, analyses, souvenirs que nous retranscrivons ici fidèlement.


Quand êtes-vous entré à l'EM Lyon et par le biais de quel concours ?

Je suis rentré à EM Lyon en MSc 1 ce qui correspond à la première année du programme grande école en Master. Etant dors et déjà titulaire d'une licence (Bac +3), il n'était donc pas nécessaire de revalider l'année Bachelor, première année qu'effectuent les étudiants admis à l'école suite à une classe préparatoire aux grandes écoles post-bac.


J'ai été admis via le concours ASTF, Admission Sur Titre Français, concours ouvert à toute personne physique souhaitant intégrer EM Lyon et de nationalité française. Le seul pré-requis à l'inscription à ce concours est d'avoir obtenu ou d'être en cours de validation d'un niveau européen Licence (Bac +3) au minimum.


Quelle spécialité suivez-vous au sein de cette école? Quel est votre objectif professionnel à l'issue de votre formation?


Etant titulaire d'une licence "Management des Achats à l'international", je continue aujourd'hui cette voie de carrière en suivant la spécialité "Acheteur, Manager International" à EM Lyon, me destinant à une carrière orientée "Achat". Cette fonction transversale et stratégique de l'entreprise me passionne et cette spécialité m'oriente vers des métiers à responsabilités Achat tels que des postes d'Acheteurs, de Responsable Achat, de Directeur Achat, de Chef de projet Industriel, de Consultant Supply Chain ou bien encore de conseiller stratégique en optimisation de la performance Achat.


Comment vous êtes-vous préparé au concours d'entrée à l'EM Lyon ?


Pour ma part et étant en Licence professionnelle, je n'avais guère le temps de m'attarder sur des annales -ayant un emploi du temps très chargé entre mes cours à l'Université et mon CDD d'Acheteur en alternance qui m'a offert l'opportunité de voyager en Europe cette année-là. Aussi, et lors de mon unique semaine de congés autorisée cette année-là, j'ai fais le choix de suivre une formation intensive dans un institut parisien privé spécialisé dans la préparation d'étudiants aux concours d'entrée des grandes écoles de gestion. J'ai alors effectué en une semaine de nombreux tests Tage Mage, de dissertation, d'épreuves d'Anglais et d'entretiens de motivation. Après nous avoir transmis la théorie, les formateurs nous faisaient répéter sans cesse les mécanismes à acquérir intuitivement pour le jour J. Les journées étaient, et vous l'imaginez, plus que remplies avec des préparations se terminant le plus souvent aux alentours de 22h30 le soir...


Avez-vous adopté une méthode de travail particulière ?


Beaucoup parlent de bachotage. Je n'aime pas ce terme, car il implique pour moi d'acquérir énormément de connaissances en très peu de temps pour ne plus s'en souvenir quelques jours seulement après le concours. Mais je suis aujourd'hui forcé de constater que c'est la seule manière de réussir des épreuves comme le Tage Mage qui sont de réels marathons lors desquels notre principal ennemi est le temps... Si je peux donner un conseil global à tous ceux qui souhaitent s'orienter un jour vers ces concours, je dirais que comme pour toute entreprise où l'on souhaite être bon, il faut s'entraîner le plus tôt possible afin que le fond devienne un automatisme et que notre attention n'ait plus qu'à se focaliser sur la forme. La dissertation, le Tage Mage, les entretiens et autres réjouissances requièrent des automatismes indispensables pour se sentir à l'aise et gagner du temps; ceux-ci doivent s'acquérir le plus vite et le plus tôt possible. D'autant plus qu'il s'agira non pas d'être bon, mais d'être le meilleur...


Quelle impression générale gardez-vous des épreuves écrites ?


De manière globale, les épreuves écrites -et davantage à EM Lyon- sont accessibles à qui s'est donné la peine de s'y préparer convenablement. Si l'on regarde d'autres épreuves de concours, on s'apercevra facilement que le Tage Mage et la dissertation "type EM Lyon" ne sont pas les plus compliquées, loin de là... Aussi, je garde un souvenir nostalgique de ces épreuves car tout le monde en conviendra, cela demeure dans ce type de situations que l'on donne le meilleur de soi-même et que les challenges nous rendent plus forts. Une fois dans l'école, cette stimulation liée au risque disparait, et c'est bien regrettable...


Le jury accorde-t-il une grande attention au dossier de candidature ? L'utilise-t-il pour orienter ses questions lors de

l'épreuve d'entretien ?


Je ne connais pas la stratégie des Jurys au sujet des dossiers, aussi l'avis que je vais porter est strictement

personnel et n'engage donc que moi. En ce qui concerne mon Jury, je suppute deux choses. La première est qu'il n'avait pas lu mon dossier avant que je rentre dans la salle. Les membres ont parcouru son contenu devant moi en me questionnant. La seconde chose est que les membres du Jury disposent du relevé de note aux épreuves écrites le jour de l'oral. C'était en tout cas le cas pour moi avec des petites réflexions du genre "Eh bien nous voyons que le sujet de dissertation vous a inspiré n'est-ce pas?". Outre l'aspect ludique que cela peut donner à l'entretien, cela prouve surtout que lors de l'oral, rien n'est joué. Le choix de la note du Jury est influencé par vos résultats et il est tout à fait envisageable de voir le dernier admissible arrivé dans la liste primaire des admis à l'école. Pour conclure sur le dossier, oui il est utilisé lors de l'entretien "face à face" mais non le jury n'y accorde pas grande importance. Cela ne veut bien évidemment pas signifier qu'il faut bâcler ce dossier... qui fait partie des pièces essentielles à fournir à l'Ecole pour valider votre inscription au concours.


Combien y avait-il de membres dans votre jury d'entretien ? Savez-vous quelles fonctions ils assumaient à l'époque ?


Mon Jury était composé de deux membres. Le premier était une femme, assez jeune, très souriante et très avenante. Elle était responsable de la communication et du marketing de l'école. Le second membre était un homme d'une trentaine d'année, ancien étudiant de l'école, qui avait une fonction assez haut placée en banque d'affaires où il exerçait une activité d'audit.


Les membres du jury vous ont-ils paru bienveillants ou au contraire agressifs ?


Comme je le précisais, la femme présente dans mon Jury était souriante et agréable. Quant à l'autre membre, ce dernier était froid, sans être agressif, mais ne me regardait que très peu. C'est à priori l'équilibrage classique dans un Jury et je rappellerai qu'il est primordial de regarder les deux membres du Jury, même si, comme cela était le cas pour moi, l'un des membres à tendance à vous ignorer...


Et les autres candidats rencontrés dans les couloirs ?


L'accueil des admissibles était pour ma part inexistant. Aucun étudiant "EMLien" n'est venu me voir, les couloirs étaient déserts... En ce qui concerne les candidats, on trouve lors de ces journées les profils des plus étonnants. Cela va de l'étudiant très stressé à qui il faut parler absolument en essayant de le rassurer à l'Homme, sûr de lui, Financial Times sous le bras, pour qui EM Lyon ne représente en fait que la "porte de sortie" dans le cas malheureux mais très improbable où HEC et ESCP ne voudraient pas de lui...


Quel sont les passages obligés d'un entretien type EM Lyon?


PP. Deux lettres à graver dans sa mémoire le jour de l'oral: le Projet Professionnel ! Il incarne le passage obligé de tout entretien. C'est pourquoi il est indispensable d'y réfléchir. Il est également important de se préparer à des questions récurrentes telles que "Quels sont vos qualités/défauts ?" "Pourquoi postulez-vous à EM Lyon" "Pourquoi devrions nous vous choisir vous plutôt qu'un autre candidat ?"


Quels ont été les points plus insolites ?


Etre admissible à l'oral à 20 ans à Bac +3, cela peut faire rire... mais pas mon Jury ce jour-là. "Ne pensez vous pas être immature et irresponsable en vous présentant à nous aujourd'hui ? Vous allez devoir diriger des groupes à l'école au sein desquels la moyenne d'âge est de 24 ans. Comment allez vous faire du haut de vos 20 ans ? Quelle crédibilité ?" Pour rappel, ce type de question n'est pas une attaque personnelle mais juste un moyen d'évaluer votre capacité de répartie et votre tendance comportementale à la gestion de l'imprévu en temps réel. Je dirais même, peu importe votre réponse, pourvu qu'elle soit donnée habilement et dans un état émotionnel stable. Il m'a fallu leur citer Victor Hugo, qui de son temps écrivait que le jeunesse possédait les plus belles vertus...


Avez-vous eu des questions relatives à l'organisation de l'école elle-même ?


Personnellement, je n'ai pas eu de questions précises à ce sujet. Mais je me suis servi de l'organisation de l'école pour leur prouver que je m'étais intéressé précisément à EM Lyon et que c'était cette école et pas une autre que désirais intégrer. A titre d'exemple, il est stratégique de s'intéresser à l'offre de cours, aux associations, aux événements, à la ville dans la quelle se situe l'école ou bien encore à ses anciens étudiants.


Avez-vous été attentif à l'actualité les jours précédents le concours ? A l'activité économique de la région Rhône-Alpes?


On ne reprochera pas à un étudiant provenant d'une autre région de France de ne pas s'être tenu au courant d'un fait divers de la région du Rhône. L'inverse sera bien entendu valorisé mais il faut néanmoins suivre l'actualité nationale et internationale 3 mois régulièrement avant l'entretien et noter sur papier les événements clés sur lesquels on peut être interrogé le jour J, en mettant l'accent sur l'économie politique. Une chose intéressante également est de choisir un événement sur lequel on est "incollable", pas forcément économique, de préférence dans un champ inattendu et qui reflète votre personnalité si jamais le jury était amené à vous demander "Qu'est ce qui vous a marqué ces derniers moi dans l'actualité ?"


Comment se déroule l'épreuve d'anglais ? Comment vous y êtes-vous préparé ? Quel souvenir gardez-vous de votre

prestation ?


Très classiquement, l'épreuve d'anglais ressemble à celle du baccalauréat. L'étudiant prépare un texte tiré au sort parmi une dizaine et le prépare dans une salle surveillée bien entendu sans document extérieur ni dictionnaire. "La représentativité des femmes dans les conseils d'administration d'entreprises" pour ma part. Le texte était long et il faut faire vite pour en dégager les idées essentielles. Le texte met en avant un anglais type "Business". Aussi, il est intéressant de lire quelques mois auparavant l'actualité économique en Anglais. BusinessWeek est selon moi un très bon compromis. Les articles sont accessibles. Lors de la présentation au Jury (composé d'une seule personne), il s'agit de présenter le texte et les enjeux sous-jacents. Puis le jury pose une dizaine de questions auxquelles il est demandé de répondre. Très classique, pas de piège majeur, juste la volonté d'évaluer la capacité de l'étudiant à communiquer en langue anglaise. A titre informatif, les Jurys sont en fait les professeurs de langue de l'école.

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:49

logoEC-copie-1.pngVoici quelques informations disparates recueillies à l'occasion d'une réunion organisée à l'ENS de Cachan cette semaine.

 

- Il y a 378 candidats au concours d'entrée en première année du département d'économie-gestion de l'ENS cette année pour 30 places en voie I -prepas ENS- (et 10 pour les autres voies correspondant aux étudiants de prépas ECE, ECS et ECT). Les  2/3 des inscrits présentent l'option HFE (histoire des faits économiques) et 1/3 l'option gestion. La barre d'admissibilité devrait très certainement être fixée à 60 candidats. Les résultats d'admissibilité seront connus le 24 mai au soir. Les oraux se tiendront la semaine du 6 juin 2011.

 

- L'admissibilité au concours d'économie-gestion de l'ENS de Cachan ouvre désormais l'admissibilité à l'ESC Toulouse et, selon toute vraisemblance, celle de Skema Business School prochainement. Rappelons que c'était déjà le cas pour l'EM Lyon et l'EM Grenoble.

 

- Les professeurs de classe préparatoire à l'ENS ont revendiqué la réintégration de l'épreuve de dissertation d'analyse monétaire-politique économique en admissibilité. Cette option n'a pas été rejetée d'emblée par le direction du département (d'autant plus l'ENSAI, désormais associée à l'occasion des concours d'entrée à l'ENS intègre elle-même cette épreuve en admissibilité).

 

- L'épreuve d'anglais devrait encore s'appuyer cette année sur un support audio. Si la direction n'exclut pas la possibilité de recourir ultérieurement à un support textuel, rien n'a été acté pour le moment.

 

- L'épreuve d'entretien demeurera une épreuve à caractère culturel. Un extrait d'essai sera proposé aux candidats qui devront procéder à un commentaire libre suivi de questions. Les questions de motivation et de personnalité resteront marginales, au contraire de ce qui prévaut en école de commerce.

 

- Une refonte des programmes sera organisée à moyen terme pour mettre à jour aussi bien le programme d'Analyse Monétaire-Politique Economique que de Gestion. Dans cette dernière, l'évolution devrait tendre vers un renforcement de la culture managériale (stratégie d'entreprise, théorie des organisations...) au dépens de la comptabilité générale.

 

- L'ENS de Rennes sera définitivement autonome en 2012 ou 2013. Il demeure une incertitude quant à l'ouverture éventuelle d'un département d'économie.

 

- Un projet de création d'une nouvelle ENS à Toulouse laisse entrevoir aux professeurs de classes préparatoires à l'ENS la possibilité d'un nouveau débouché pour leurs étudiants. Mais cette hypothèse relève encore largement de la spéculation.

Repost 0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 15:05

Voilà un titre qui intriguera certains des lecteurs de ce blog, plutôt habitués à des exhortations permanentes au travail en vue de la réussite aux concours. Pourtant, en ce dimanche pluvieux, nous vous proposons un jeu intéractif élaboré par la Banque Centrale Européenne : €conomia. Imaginez-vous à la place du gouverneur de la BCE (en l'occurrence Jean-Claude Trichet pour ceux qui ne s'en souviendraient plus) et il vous appartient de faire varier les taux directeurs pendant huit ans afin de maintenir une stabilité des prix un peu en-dessous de 2% (l'objectif que s'est fixé cette institution monétaire). Un score vous est attribué en fin de jeu.

 

Econoeuro.jpg

 

Pour vous lancer , cliquez ici. Je vous invite à inscrire votre score en commentaire de ce billet. Votre professeur d'économie lui-même s'essaiera à ces hautes responsabilités fictives... mais peut-être adoptera-t-il un pseudonyme si son score n'est pas suffisamment probant...

 

Sinon, d'une difficulté très inférieure, mais assez intéressant d'un point de vue pédagogique pour apprécier les conséquences de l'inflation douce, rapide, de l'hyperinflation et de la déflation sur l'économie, la banque centrale européenne a aussi développé un autre jeu : Inflation Island. Vous pouvez l'expérimenter ici.

 

II.jpg

 

Un concours, c'est une préparation intellectuelle, méthodologique et psychologique sur la durée. A deux ou trois semaines des épreuves écrites pour nombre d'entre vous, sachez vous ménager lorsque le besoin se fait sentir.

 

Bon courage... et bon jeu.

Repost 0
Prepa ENS Spé - dans Economie
commenter cet article

Présentation

  • : Prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère à Lyon. Formation publique en 1 an post bac+2, préparant aux concours administratifs, aux concours des écoles de commerce (admission niveau master) et à l'Ecole Normale Supérieure.
  • : Ce bloc-note électronique vise à accroître la notoriété de cette classe prépa. Il ouvre un espace d'échange entre les anciens élèves, les étudiants en cours de formation et l'équipe pédagogique. Il se donne également pour objectif d'éclairer les uns et les autres quant aux perspectives de concours qui s'offrent à eux.
  • Contact