Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 13:31

esc-saintetienne.jpgJ'ai eu le plaisir en juin dernier de faire partie du jury de l'épreuve d'entretien de l'ESC Saint-Etienne en compagnie d'une enseignante de l'école et d'un chef d'entreprise. Vous trouverez à la fin de cet article quelques exemples de sujets donnés cette année-là .

 

L'épreuve d'entretien se déroule dans les locaux de l'ESC, boulevard Fauriel à Saint-Etienne. Le candidat est pris en main la veille par les étudiants des précédentes promotions. Ils vont le chercher en voiture à la gare, lui font découvrir la ville et lui proposent diverses activités ludiques. (Si je n'ai pas eu le temps de m'installer à une table de poker ou de jouer à la roulette, je n'ai pas refusé un cornet de glaces gracieusement distribué aux professeurs, aux élèves ainsi qu'aux candidats.) Plus surprenant, le responsable des admissions n'hésite pas à discuter en personne avec les candidats pour les préparer à l'épreuve et rassurer les plus inquiets d'entre eux.

 

Une fois l'heure de l'épreuve venue, le candidat tire au sort un sujet dont la formulation est pour le moins déroutante. Il doit alors faire preuve de sagacité pour trouver un angle d'attaque et laisser libre cours aux associations d'idées. Le temps de préparation achevé (20 minutes dans mon souvenir), le candidat est guidé par un élève de l'ESC jusqu'à la salle d'épreuve. Il remet alors sa convocation et présente une pièce d'identité. Le président du jury prend alors le temps de lui décrire le déroulement de l'épreuve et de présenter l'ensemble des examinateurs. Puis c'est au tour du candidat d'exposer son raisonnement à partir du sujet tiré.

 

Il ne faut pas qu'il se montre ennuyeux et scolaire ("Dans une première partie, je parlerai de... avant d'aborder... Alors mon grand 1 est..."), mais doit tout de même structurer son propos. Si le fond n'est pas déterminant, il sera apprécié :

 

- que le candidat insère dans son propos une ou deux références culturelles précises (il n'aura plus l'occasion par la suite de briller en répondant à des questions culturelles. J'avais moi-même posé quelques questions sur Aristote ou Fleming lors de l'échange... La présidente du jury m'a aussitôt dit la chose suivante : s'il est intéressant que  le candidat mentionne spontanément des auteurs lors de l'exposé, il est inutile de revenir sur des points culturels lors de l'échange... en tout cas à l'ESC Saint-Etienne*.)

 

- qu'il défende un raisonnement (il doit faire preuve de personnalité et se montrer convaincant. En conclusion, il peut tout à fait finir par uen phrase comme "En conclusion, j'ai souhaité défendre l'idée selon laquelle...").

 

-  qu'il se montre sympathique (les sourires se font  trop rares lors de l'exposé).

 

- qu'il s'exprime pendant quatre à cinq minutes.

 

- qu'il ne dévalorise pas son travail ou ne ricane pas pour montrer aux membres du jury qu'il a pleinement conscience de la médiocrité de son intervention.

 

L'entretien se poursuit avec une conversation libre que je qualifierais de badine. On demande d'abord au candidat de développer un point de son exposé ou de dire ce qu'il pense d'une idée qu'il a éludée. Mais très vite, les questions vont porter sur sa personnalité, son projet** et ses centres d'intérêt.

 

Les membres du jury ne manquent pas de lui demander quelles écoles il présente à l'oral. Ayant parfaitement en tête les classements des écoles de commerce élaborés par les revues comme "Le Point", "Le nouvel obs", "L'express" ou "L''étudiant", ils s'inquiètent aussitôt du risque qu'un bon élément soit récupéré par une école mieux classée. Dès lors, les questions sont presque toujours les mêmes : "Pourquoi l'ESC Saint-Etienne?" On sent très vite ceux qui ont préparé un laïus et ne viennent en juin que pour s'entraîner aux oraux ou présenter les épreuves de langue en pensant, à tort, qu'ils seront mieux notés dans les petites ESC que dans les grandes. Les membres du jury cherchent  à déceler les motivations profondes du candidat.  "Vous aimez le foot?" , "Vous vous intéressez au design?, "et l'opéra?", "vous avez de la famille à Saint-Etienne" sont des questions classiques. Car l'ESC Saint-Etienne sait bien où réside sa force***.

 

J'ai pris plaisir pour ma part à poser systématiquement aux étudiants la question suivante : "Si vous étiez une personnalité illustre, qui seriez-vous?" J'ai regretté à plusieurs reprises que le candidat ne semble pas comprendre le sens de l'adjectif "illustre". Je n'ai guère trouvé plaisant non plus ceux qui soupiraient ou levaient les yeux au ciel en ayant l'air de dire "C'est une question, ça?" (L'agressivité ou la condescendance à l'égard d'un membre du jury est très mal reçue.) J'ai trouvé peu intéressant les candidats qui se sont contentés de me donner un nom, sans justifier leur réponse. Il m'importait peu que vous répondiez "le Général de Gaulle" ou "Bugs Bunny", pourvu que vous expliquiez en quoi ce choix était éclairant quant à votre personnalité ou vos espérances.

 

Benjamin Royannez.

 

 

* Nous savons que ce n'est pas vrai pour  HEC, ESCP, EDHEC, EM LYON ou l'ESC Toulouse où des questions de réflexion et d'actualité sont très souvent posées aux candidats.

 

** Certains candidats audacieux ont défendu des projets entrepreneuriaux intéressants, n'hésitant pas à montrer une petite plaquette de présentation aux membres du jury et à leur demander ce que ces derniers pensent de la crédibilité de leur projet.

 

*** J'exprime ici un point de vue personnel. Dans sa campagne de promotion, l'ESC Saint-Etienne veut se montrer séduisante et mise essentiellement sur le Tertiaire. Si la spécialité design est sans doute un atout pour l'école, je crois qu'elle a tort de craindre une spécialisation plus franche dans le secteur industrielle (très présent dans la région de Saint-Etienne), arguant du fait que l'industrie (et l'armement notamment qui a longtemps fait le prestige de la ville) n'est pas attractive pour les étudiants. Or, c'ette spécialité n'existe dans aucune école de commerce, toutes privilégiant aujourd'hui les activités du secteur tertiaire -hormis l'ESC Dijon qui a une spécialité oenologie). Il me semble que pour les plus petites écoles, les stratégies de créneau seraient plus judicieuses. 

 

                                                                                    Sujescstetienne.JPG

 

 

 

Repost 0
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 13:23

 

EDTS1

 

EDTS2.JPG

 

 

Les emplois du temps des deux semestres ne tiennent pas compte des heures de khôlles.

 

Repost 0
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 09:48

Un lecteur du bloc-note a eu la gentillesse de nous écrire pour nous présenter l'IAE de Brest où il a suivi sa formation. Comme il s'agit d'un débouché possible pour les étudiants de prépa ENS Spé, nous avons décidé de mettre en ligne son texte. Merci à Guillaume.

 

IAEB.JPGL'Institut d'Administration des Entreprises recrute ses étudiants à un niveau minimum de BAC+2 issu des IUT, CPGE, DEUG bien souvent, la Licence en Sciences de Gestion (LG) à une vocation généraliste de formation des managers orientés dans un parcours spécialisé en gestion financière ou en stratégie marketing, recrutant par le biais du concours score IAE-MESSAGE (http://www.iae-message.fr/) regroupant les 31 IAE de France. Au niveau Licence, l'IAE de Brest propose aussi des formations plus professionnalisantes, avec la Licence Pro Banque-Assurance basé sur un fonctionnement en alternance, et dont un volume horaire de cours sont assurés par des praticiens du secteur. D'autres licences pro sont orientés vers les métiers du back office en finance, avec des partenariats privilégiés entre des acteurs comme la Société Générale ou encore BNP-Paribas.

Les Lauréats de la Licence de Sciences de Gestion ont  vocation à poursuivre leur spécialisation dans le master 1 de Sciences de Gestion ou de Comptabilité Contrôle et Audit (ancienne maîtrise de sciences et techniques comptables et financières, cursus privilégié d'accès aux professions de l'expertise comptable) en fonction de l'orientation de carrière souhaité par l'étudiant. L'avantage pour un étudiant ayant pu intégrer la Licence de Sciences de Gestion initialement à l'IAE, par la voie du score IAE-MESSAGE est le bénéfice de l'admission quasi automatique dans le master 2 de son choix au sein de l'IAE, sous réserve de l'obtention minimale du master 1 (i.e. 10/20 de moyenne générale à l'ensemble des 2 semestres universitaires). Les étudiants ont également la possibilité durant leur période d'étude en Master 1 de faire un ou deux semestres d'études dans un université étrangère, de nombreuses collaborations existent à ce jour (Suède, Irlande, Italie), soit dans le cadre d'un échange Erasmus Mundus, soit la bourse Crepuq pour un échange avec le Canada, ou un financement de l'université de Brest pour l'échange avec l'université du Maine aux Etats-Unis.

En Master 2, le futur manager en formation va acquérir ses compétences professionnelles pour le métier qu'il envisage, pour cela les cours sont très largement orientés vers la pratique, notamment grâce à l'intervention de professionnels du domaine d'expertise concerné. Les spécialités recouvrent toute la palette des fonctions d'une entreprise, Comptabilité Contrôle et Audit, Marketing des Services, Gestion des Ressources Humaines, Ingénierie Financière ou encore Management des Systèmes d'Information. Par conséquent, je vous invite à vous reporter pour plus de détails aux Syllabus des enseignements et options dispensés par l'Institut et disponibles aux adresses URL indiquées ci-après.

http://www.iae.univ-brest.fr/index.php?rub=Offre_de_formation_2
http://www.reseau-iae.org/
http://www.iae-message.fr/sessions/index_session.php

De mutiples activités culturelles et associatives sont aussi accessibles, pour les étudiants souhaitant vivre un vie étudiante pleines de rencontres et de projets, dans le Bureau Des Etudiants GESCOM  !

Repost 0
Prepa ENS Spé - dans IAE
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 22:33

Dans ce billet sont recensés les résultats aux concours et les admissions en Masters universitaires des étudiants de prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère, promotion 2010~2011.

 

Résultats d'admission en Masters.

 

Master  mention "Management généraI"  de l'IAE de Lyon 3 : 1

Master mention "Finance" de l'Université Lyon 2 : 3

Master mention "Economie et Management" de l'Université Lyon 2 : 1

Master mention "Droit privé des affaires" de l'Université Lyon 2 : 1

Master mention "Droit privé - Carrières juridiques" de l'Université Lyon 2 : 3

Master mention "Droit public" de l'Université Lyon 2 : 1

Master mention "Sciences politiques" de l'Université Lyon 3 : 1

 

Résultats d'admission aux concours.

 

 

Concours Nombre de candidats aux écrits Pré-admissibilité Admissibilité Nombre de candidats aux oraux Liste complémentaire (rang) Admission définitive
Advancia 12 - 12


Audencia 2
0


Bordeaux Management School 8 - 3 3 2 (250 ; 560) 1
Contrôleur de l'INSEE 2 - 0


Contrôleur de la répression des fraudes 3 - 0


Contrôleur des douanes 3 1 0


Contrôleur du travail 1 - 1 1

EDHEC 1 - 1 1
0
EM Grenoble 12 - 7 7 3 (334 ; 463 ; 480) 1
EM Lyon 12
3 3
0
EM Normandie 12 - 12


EM Strasbourg 12 - 11 10 7 (180 ; 357 ; 555 ; 681 ; 798 ; 969 ; 983) 1
ENS de Cachan 1 - 0


ESC Amiens 12 - 12


ESC Brest 12 - 12


ESC Chambéry 12 - 12 3 3 (77 ; 161 ;243)
ESC Clermont 12 - 11 4 3 (221 ; 256 ; 507) 1
ESC Dijon 12 - 11 7 8 (175 ; 233 ; 264 ; 336 ; 556 ; 556 ;770 ; 810) 3
ESC La Rochelle 12 - 12


ESC Montpellier 12 - 11 7 7 (215 ; 222 ; 353 ; 500 ; 507 ; 594 ; 979)
ESC Pau 12 - 12


ESC Rennes Business School 12 - 11 9 7 (430 ; 528 ; 533 ; 570 ; 575 ; 591 ; 622) 5
ESC Saint-Etienne 12 - 12 6 5 (61 ; 67 ; 100 ; 186 ; 429) 1
ESC Toulouse 6
3 3
1
ESC Troyes 12 - 12 1 1 (275) 1
ESCEM- Ecole de Management Tour Poitiers 5 - 2 1 1 (837)
Euromed Marseille 9 - 4 2 3 (200 ; 533 ; 1000)
Negocia Paris 12 - 12


Rédacteur territorial 1




Reims Management School 8 - 2 2 1 ( 625)
Rouen Business School 6 - 2 2 1 (571) 1
Science Po Lyon 1 - 0


Science Po Paris 1 - 0


Science Po Toulouse 1 - 1 1
0
Secrétaire administratif de l'Education Nationale (SAENES) 1 - 1 1
0
Secrétaire administratif du Ministère de l'environnement 1 - 1 1
0
Secrétaire administratif du Ministère de l'intérieur 1 - 0


Skema Business School 3 - 2 2 1 (520) 2
Télécom Management 12 - 11 4 3 (173 ; 233 ; 239) 2
Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 22:02

 

 

Introduction générale: épistémologie économique.

 

CHAPITRE 1 : LA DECISION RATIONNELLE

 

I- La rationalisation de la volonté.

 

1.1. L'expression des désirs

1.2. L'évaluation des contraintes.

1.3. La mise en adéquation des désirs et des réalités.

 

II- Une intrumentalisation parfois contestable de la volonté.

 

2.1. Les limites psychologiques.

2.2. Les limites cognitives.

2.3. Les limites sociales.

 

CHAPITRE 2 : LA DECISION DE CONSOMMATION

 

I- L'objectif d'assouvissement des besoins

 

1.1. Méthode graphique.

1.2. Méthode algébrique.

1.3. Les propriétés de la fonction de demande.

 

II- L'objectif de niveau de vie.

 

2.1. La dépense minimale.

2.2. Le revenu compensatoire.

 

III- Les déterminants de la demande de biens et de services.

 

3.1. Les prix.

3.2. La richesse.

3.3. Le temps.

 

 

 

CHAPITRE 3 : LA DECISION DE PRODUCTION

 

I- Le choix d'une structure de production.

 

1.1. La théorie de la firme.

1.2. La combinaison productive optimale.

1.3. La taille minimale efficiente.

 

II- L'objectif de rentabilité.

 

2.1. L'espérance de profit.

2.2. Méthode directe.

2.3. Méthode indirecte.

.

III- Les déterminants de l'offre de biens et de services.

 

3.1. Les prix des biens et des services.

3.2. Le coût des facteurs.

3.3. Le temps.

 

 

CHAPITRE 4 : L'EQUILIBRE PARTIEL.

 

I- Une approche statique.

 

1.1. En macroéconomie fermée.

1.2. En macroéconomie ouverte.

 

II- Une approche dynamique.

 

2.1. La convergence vers l'équilibre.

2.2. La stabilité de l'équilibre.

 

III- Une illustration topique : le marché du travail.

 

2.1. L'équilibre de plein-emploi.

2.2. Causes et manifestations des déséquilibres.

 

 

CHAPITRE 5 : L'EQUILIBRE GENERAL.

 

I- Une approche statique.

 

1.1. En économie d'échange pur.

1.2. En économie d'échange avec propriété privée des moyens de production.

1.3. En économie d'échange avec biens collectifs.

 

II- Une approche dynamique.

 

2.1. Le tâtonnement walrasien.

2.2. La théorie des cycles réels.

 

III- Les enjeux en terme de bien-être.

 

2.1. Le premier théorème de l'économie du bien-être.

2.2. Le deuxième théorème de l'économie du bien-être.

 

 

CHAPITRE 6 : L'EQUILIBRE MACROECONOMIQUE.

 

I- L'équilibre à prix fixes.

 

1.1. En macroéconomie fermée.

1.2. En macroéconomie ouverte.

 

II- L'équilibre à prix flexibles.

 

2.1. Sous l'hypothèse de salaires nominaux fixes.

2.2. Sous l'hypothèse de salaires nominaux flexibles.

 

 

CHAPITRE 7 : LES EXTERNALITES.

 

I- Conséquences des externalités sur le bien-être collectif.

 

1.1. La remise en cause du 1erthéorème de l'économie du bien-être.

1.2. L'évaluation du coût social.

 

II- L'internalisation des externalités.

 

2.1. Le théorème de Coase.

2.2. La taxe pigouvienne.

 

 

CHAPITRE 8 : LES MONOPOLES GERES PAR UNE PERSONNE PUBLIQUE.

 

I- Les monopoles de droit.

 

1.1. La nationalisation des monopoles naturels.

1.2. Les délégations de service public.

 

II- La tarification réglementée des monopoles publics.

 

2.1. La tarification au coût marginal.

2.2. La tarification de moindre mal.

 

 

CHAPITRE 9 : LES MONOPOLES PRIVES.

 

I- Un monopole contesté lorsqu'incontesté.

 

1.1. La captation du surplus des consommateurs.

1.2. Les pratiques discriminatoires.

1.3. La double marge des monopoles en chaîne.

 

II- Un monopole toléré lorsque contestable.

 

2.1. La libre entrée sur le marché.

2.2. La protection de la propriété industrielle.

 

 

CHAPITRE 10 : LA CONCURRENCE OLIGOPOLISTIQUE.

 

I- Un structuration d'un marché à tendance oligopolistique.

 

1.1. La concentration industrielle.

1.2. La différenciation des produits.

 

II- Les modalités d'exercice de la concurrence oligopolistique.

 

2.1. La concurrence par les prix.

2.2. La concurrence par les produits.

 

 

CHAPITRE 11 : LES COLLUSIONS.

 

I- Les collusions explicites.

 

1.1. Les logiques de cartel.

1.2. Les conditions de stabilisation d'une collusion.

 

II- Les collusions tacites.

 

2.1. Une approche émergente.

2.2. Les facteurs structurels propices aux collusions.

 

 

Repost 0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 11:29

Bookplage.jpgVous allez rejoindre la classe préparatoire ENS Spé : certains d'entre vous sont probablement partagés entre le désir de se confronter rapidement aux épreuves des concours et la hantise d'entamer une année de travail difficile.

 

Dites-vous qu'une classe préparatoire réserve effectivement des moments de travail intense, d'anxiété, mais aussi de bonne humeur et d'ouverture culturelle. C'est une expérience que nous souhaitons enrichissante qui vous permettra de déployer des méthodes de travail utiles tout au long de votre carrière professionnelle.

 

C'est aussi l'opportunité, la dernière pour la très grande majorité d'entre vous, de préparer le concours d'entrée d'une grande école (ENS, HEC, ESCP, EDHEC, EM Lyon, EN3S, ENSP), tout en ayant des chances sérieuses d'obtenir une L3 -ce qui vous ouvre les portes des concours de catégorie A) et d'intégrer une école de commerce directement en deuxième année de formation (avec toutes les économies qui s'ensuivent).

 

Pour cela, il faut se préparer, psychologiquement dans un premier temps, puis matériellement.

 

Tout d'abord, il vous appartient d'entamer dès à présent un travail de prospection : recherchez dès à présent des informations sur les concours et Masters qui vous intéressent au sortir de la classe préparatoire. Il y a déjà de nombreux éléments et liens sur ce blog, mais cela ne saurait suffir. Plus tôt vous serez en mesure de nous dire quelles sont vos intentions, plus tôt nous adapterons notre enseignement à vos besoins.

 

Ensuite, vous pouvez commencer à acquérir ou feuilleter en bibliothèque certains ouvrages. Rien n'est imposé cependant. J'insiste sur ce point : c'est une formation publique où nombre d'entre vous sont boursiers, nous faisons en sorte de ne vous contraindre à aucune dépense.

Bloc-notes_TM.png

 

 

Pour ceux qui comptent présenter une école de commerce des réseaux Passerelle, Tremplin (+EM Lyon, Audencia, ESC Toulouse, Skema), nous ne saurions trop vous conseiller de lire le descriptif de l'épreuve ici et de vous entraîner cet été à l'aide du bloc-notes d'exercices suivants :

 

 

 


 

Se préparer aux tests en 50 fiches, Hédi Joulak, Bloc Optimum, Ellipses, 2011 - Voir photo ci-contre-

 

 

 

 

 

En culture générale,  nous vous recommandons :

 

- De commencer l'apprentissage sérieux de la chronologie historique qui vous a été remise (vous la retrouverez sur ce blog pour ceux qui ne l'auraient pas).

Cultgaz.png

- De jeter un oeil au livre suivant (pour ceux qui se sentiraient fragiles dans cette matière):

 

 

 

 

 

Culture générale de A à Z, Catherine Roux-Lanier, Frank Lanot, Daniel Pimbé, André Ropert, Hatier (2004) - Voir photo ci-contre-

 

Le livre en question est paru en 2004, ce qui ne présente aucun inconvénient, car il n'est pas lié à l'actualité. Par ailleurs, compte tenu de sa date de parution, vous avez de bonnes chances de le trouver d'accasion à un prix attractif.

 

 

 

 

 

 

En analyse économique, pas d'obligations particulières pour l'été.

 

Néanmoins, pour ceux qui aspireraient  à présenter l'ENS de Cachan, département d'économie-gestion, l'ENSAI, HEC (option microéconomie), directeur d'hôpital (option microéconomie) ou le concours d'inspecteur de la répression des fraudes (option microéconomie), vous pouvez conPicardmicro.pngsulter l'ouvrage suivant  :

 

Economie politque. Tome 2 : Microéconomie, Jacques Généreux, Hachette Supérieur, 2008.

 

Il s'agit d'un ouvrage d'initiation à la discipline. Si vous avez déjà une expérience de la discipline, optez directement pour les manuels suivants :

 

 

Eléments de microéconomie. Tomes 1 et 2 (Théorie et exercices), Pierre Picard et Bruno Jullien, Montchrestien, 2007.-voir photo ci-contre-

 

(Vous présentez l'ENS ou l'ENSAI ? Votre objectif d'ici la fin de l'année : avoir fait tous les exercices du tome 2.)

 

Vous pouvez également vous référer à cet ouvrage de très bonne facture :

 

Analyse écoonmique, Al R. Varian, De Boeck, 2008 (mais une ancienne édition d'occasion ferait également l'affaire).

 

 

 

 

En analyse monétaire-politique économique : aucun ouvrage n'est requis, mais pour ceux qui voudraient avoir une idée de l'esprit de l'épreuve d'AMPE de l'ENS ou de l'ENSAI, vous pouvez feuilleter l'ouvrage suivant :

 

Principe de l'économie : adaptation européenne, Gregory Mankiw, Mark Taylor , De Boeck, 2

KeynesLucasDeVroey.png

010.


 

 

Pour approfondir la maroéconomie, il y a également l'ouvrage suivant : 

 

 

Keynes, Lucas : d'une macroéconomie à l'autre, Michel de Vroey, Dalloz, 2009. (voir photo ci-contre).

 

 

En mathématiques : relisez attentivement vos cours de Terminale de sorte que vos bas

 

es soient solides. Soyez au point sur les dérivées et les primitives pour le moins.

 

En droit : pas de recommandations particulières. Toutefois, si vous aspirez à présenter les concours du Ministère du travail ou le concours d'officier de police, nous vous encourageons à acquérir au plus tôt d'un manuel  de droit du travail (pour les concours d'Inspecteur et de Contrôleur du travail) ou de droit pénal (pour le co

 

ncours d'officier de police). Soyez attentifs à la date de parution. Ces branches du droit privé évoleunt rapidement, il est donc primordial de choisir des références récentes.

 

 

En Anglais : reportez-vous aux conseils généraux déjà mis en ligne sur ce blog.

 

En Espagnol : revoyez surtout les conjugaisons pour ne pas perdre de temps avec ces aspects grammaticaux en début d'année. Vous pouvez par ailleurs lire de temps à autre des articles ou visionner des vidéos d'El Pais.

 

Bon courage... et bon été.

 

 


Repost 0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 10:28

L'Université Lumière Lyon 2 a remanié ses maquettes d'enseignement en niveau Licence, tant du point de vue des créneaux horaires que des matières dispensées dans certaines facultés. L'Université étant notre partenaire, nous avons tenus compte de ces évolutions et négocié de nouvelles équivalences, notamment pour les D2 issus de la prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère.

 

En L3 d'AES (et donc en ce qui concerne les D1), il n'y a pas de modifications majeures. Une étude de cas, introduite dans le cursus, sera prise en charge au sein de la classe préparatoire. Les disciplines suivies à l'université demeurent :

 

     Au semestre 5 de la licence (ce qui correspond au premier semestre en classe préparatoire) :

 

          - Droit social (CM + TD)

          - Sociologie des organisation (CM)

          - Droit des affaires (CM)

 

     Au semestre 6 de la licence (ce qui correspond au deuxième semestre en classe préparatoire) :

 

          - Bases de données (CM+TD)

          - Droit fiscal (CM+TD)

          - Gestion financière (CM+TD)

          - Procédures civiles (CM)

 

En L3 de SEG (et donc en ce qui concerne les D2), il y a davantage de nouveautés. Certaines matières disparaissent de la maquette, d'autres y ont été introduites. Ce qui a prévalu lorsque nous avons engagé les discussions avec l'Université, c'est à la fois l'équilibre entre la formation universitaire et la formation au sein de la classe préparatoire, mais également la volonté d'alléger le semestre 2 (car à l'approche des concours, nous avons constaté que les étudiants avaient du mal à préparer de front les épreuves écrites des concours et les partiels universitaires). En outre, dans un souci de mobiliser l'ensemble des enseignants pour accompagner les étudiants de Spé D2 dans leur réussite aux concours, nous avons décidé d'associer davantage les enseignants de l'Université (qui seront informés de vos profils, de vos objectifs de concours,  vous prodigueront de nombreux conseils en vue des épreuves et pourront  intervenir ponctuellement dans le cadre des khôlles au lycée).

 

        Le tableau des équivalences en D2 est le suivant :

 

     Pour le semestre 5 :

 

S5tabequivalence.png

Remarque 1 : L'"ouverture" correspond en classe préparatoire à l'enseignement de culture générale. La notation porte donc sur les dissertations de culture générale, les notes de synthèse et les épreuves orales entretiens.

 

Remarque 2 : Le jeu d'entreprise mobilise des connaissances de gestionnaire. Il se fait par petits groupes sur deux jours en janvier.

 

    Pour le semestre 6 :

 

S6tabequivalence.png

Remarque 1 : L'informatique appliquée porte sur des simulations de modèles microéconomiques ou macroéconomiques réalisées à partir de tableurs ou du logiciel Mapple.

 

Remarque 2 : Comme au semestre 5, le programme d'"ouverture" correspond à l'enseignement de la culture générale en classe préparatoire.

 

Remarque 3 : PPP correspond à l'élaboration d'un projet professionnel. Les modalités de notation seront communiquées ultérieurement.

 

Comme chaque fois, n'hésitez pas à rédiger un commentaire si vous souhaitez de plus amples informations concernant certains élements mentionnés dans cet article.

 

 

Repost 0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 08:53

 

Compréhension écrite et orale


Questions d’actualité et sujets d’intérêt général.

 

N’attendez pas la rentrée scolaire pour prendre l’habitude de consulter certains des sites suivants :


www.bbc.com (texte+vidéo)

www.bbc.co.uk/radio (podcasts)

www.bbc.co.uk/radio4 (podcasts)

www.cnn.com (texte+vidéo)

www.cbc.ca (texte+vidéo)

www.euronews.net (scripts+vidéo)

www.npr.org (« programs »: All Things Considered, Story Corps, etc… + podcasts)

www.economist.com

www.guardian.co.uk (articles+documents audio et video)

http://www.guardian.co.uk/audio

www.independent.co.uk (articles+documents vidéo)

www.nytimes.com (articles+documents vidéo)

www.euranet.eu/eng (documents audio)

http://www.prospectmagazine.co.uk/podcasts/

http://eman.free.fr/prepa-colle/ (documents audio avec ou sans scripts)

www.vocable.fr (renseignements sur les différentes offres… payantes)

 

Concours d’entrée dans les écoles de commerce


(voir annales anglais)

http://www.concours-tremplin2.org/menu/d/1872467614953898878/a/1872467614953898880/19f9d33c23a00b0a.htm

http://www.passerelle-esc.com/concours-passerelle-2.html

 

 

TOEIC (Test of English for International Communication)


Un certain nombre d’écoles de commerce requièrent de leurs candidats qu’ils passent ce test d’aptitude, par ailleurs souvent exigé lors de candidatures à un emploi, dont le résultat joue alors un rôle lors des procédures d’admission. Il exige un entraînement régulier, qui ne peut donc se faire à la dernière minute. Il n’est pas possible de l’assurer pendant les cours, mais le site ci-dessous vous permettra d’accéder à toutes les informations utiles.

http://www.fr.toeic.eu/

 

Grammaire


Les épreuves écrites des concours d’entrée dans les écoles de commerce comprennent généralement des questionnaires à choix multiple, en particulier concernant des points de grammaire. Ceux d’entre vous qui ne se sentent pas sûrs d’eux-mêmes dans ce domaine peuvent acheter un recueil d’exercices corrigés (ex. L’Anglais de A à Z, etc), également consulter les annales des différents concours ainsi que travailler sur des sites tels que le suivant :

http://learnenglish.britishcouncil.org/en/grammar-exercises

 

 

Dictionnaire


Une bonne connaissance du vocabulaire n’est pas suffisante pour maîtriser une langue, mais elle y participe. Si vous n’êtes pas déjà en possession d’un des dictionnaires suivants ou d’un équivalent, vous devez impérativement en faire l’achat avant la rentrée.

Robert et Collins Senior, Harrap’s Shorter, etc… (environ 40€)

 

Culture générale


Elle doit occuper une place de choix dans toutes les disciplines, en particulier lors de la préparation de concours. Les langues vivantes n’y échappent pas. Suivez régulièrement ce qui se passe dans tous les pays anglophones, si possible en lisant ou/et écoutant de l’anglais, mais pas uniquement.

 

WCdv

Repost 0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 16:12

 

 

Introduction générale au cours d'AMPE

 

 

Problématique : Comment l'État exerce-t-il ses prérogatives de puissance publique en matière économique ?

 

 

Section 1: L'allocation des ressources

 

Qu'est-ce que l'allocation des ressources? Qu'est-ce que la rareté des biens économiques?

 

 

Chapitre 1: La régulation de l'activité marchande.

 

Distinction activité marchande / non marchande

Centralisation / Décentralisation de l'information

Rôle des prix

 

I- La régulation des prix

 

                                                                  1.1. Les politiques dirigistes.

                                                                  1.2. Les mesures prophylactiques.

                                                                  1.3. Les politiques environnementales.

 

II- La régulation des acteurs.

 

                                                                  2.1. Les politiques de la concurrence.

                                                                  2.2. Les politiques de déréglementation sectorielle.

 

 

Chapitre 2: Le déploiement des services publics.

 

I- La création du service public.

 

             1.1. La production de biens collectifs.

             1.2. La révélation des préférences collectives.

 

II- Les difficultés de gestion des biens collectifs.

 

                                                             2.1. La critique bureaucratique.

                                                             2.2. Les risques liés aux asymétries d'information.

 

 

Chapitre 3: L'encadrement des échanges commerciaux internationaux.

 

La mondialisation: approche conceptuelle et historique.

La division internationale du travail: facteurs de spécialisation internationale et portée politique.

 

 

                                               I- Les arguments en faveur du libre-échange.

 

                                                             1.1. L'abondance universelle.

                                                             1.2. L'égalisation du prix des facteurs.

                                                             1.3. Le paradoxe de la justice divine.

 

                                               II- Les limites du libre-échange.

 

                                                             2.1. La stabilité dans le temps de l'avantage comparatif.

                                                             2.2. Le paradoxe de Léontief.

                                                             2.3. La croissance appauvrissante.

 

 

                                               III- La politique commerciale des États.

 

                                                             3.1. Le patriotisme économique offensif.

                                                             3.2. Le patriotisme économique défensif.

                                                             3.3. L'intégration régionale.

 

 

Chapitre 4 : Les politiques structurelles de croissance.

 

                                              I- Une explication exogène de la croissance.

 

                                                             1.1. Les théories positives de la croissance exogène.

                                                             1.2. Les théories normatives de la croissance exogène.

 

                                              II- Une explication endogène de la croissance.

 

                                                              2.1. L'économie de la connaissance.

                                                              2.2. L'économie de l'innovation.

 

                                             III- Les problématiques de soutenabilité.

 

                                                              3.1. L'épuisement des ressources.

                                                              3.2. La plasticité sociale.

 

 

Section 2 : La redistribution des ressources.

 

 

Notion de bien social

Qu'est-ce qu'une politique sociale ?

Sources philosophiques : christianisme social, socialisme, solidarisme.

 

 

Chapitre 1 : La politique d'assurance sociale.

 

                                              I- La mutualisation des ressources.

 

                                                                 1.1. La socialisation des risques.

                                                                 1.2. Les problèmes liés aux asymétries d'information.

 

                                              II- Les domaines majeurs de la sécurité sociale.

 

 

                                                                 2.1. L'assurance chômage.

                                                                 2.2. L'assurance maladie.

                                                                 2.3. L'assurance vieillesse.

 

 

Chapitre 2 : La politique d'assistance sociale.

 

La notion de pauvreté.

Les indicateurs statistiques de pauvreté.

 

                                              I- Les politiques utilitaristes.

 

                                                              1.1. Le deuxième théorème de l'économie du bien-être.

                                                              1.2. La fonction d'objectif social de bien-être.

 

                                              II- Les politiques égalitaristes.

 

                                                              2.1. L'égalisation des dotations.

                                                              2.2. L'égalisation des capacités.

                                                              2.3. L'égalisation des chances.

 

                                              III- Les politiques contractualistes.

 

                                                              3.1. Le principe de maximin.

                                                              3.2. L'équité fiscale et sociale.

 

 

Section 3 :La stabilisation de l'économie.

 

Fluctuations et chocs

Équilibre macroéconomique : modèle IS-LM-BP

 

 

Chapitre 1 : Les politiques conjoncturelles de croissance.

 

 

                                           I- Les politique budgétaires expansionnistes.

 

                                                          1.1. Les principes budgétaires.

                                                          1.2. Les conditions d'efficacité de la politique budgétaire.

 

                                           II- Les politique monétaires expansionnistes.


                                                          2.1. Le marché monétaire.

                                                          2.2. Les canaux de transmission de la politique monétaire.

                                                          2.3. Les conditions d'efficacité de la politique monétaire.

 

                                           III- Les politiques de change.

 

                                                          3.1. Le régime de change.

                                                          3.2. Le marché des changes.

                                                          3.3. Les conditions d'efficacité de la politique de change.

 

 

Chapitre 2 : Les politiques de lutte contre l'inflation.

 

                                           I- La compréhension du phénomène inflationniste.

 

                                                              1.1. La mesure de l'inflation.

                                                              1.2. Les causes de l'inflation.

                                                              1.3. Les conséquences de l'inflation.

 

                                           II- Les mesures désinflationnistes.

 

                                                                 2.1. Les blocages des prix et des revenus.

                                                                 2.2. La politique monétaire restrictive.

                                                                 2.3. La désinflation compétitive.

 

 

Chapitre 3 : La régulation des marchés financiers.

 

 

Économie de marchés de capitaux et économie d'endettement

Désintermédiation financière

Rôle de la bourse 

 

    indicateur de conjoncture ;

    indicateur de valorisation des entreprises ;

    instrument de financement de l'activité économique ;

    instrument de couverture.

 

                                           I- La survenance des crises.


                                                                 1.1. Les causes réelles.

                                                                 1.2. Les causes monétaires.

                                                                 1.3. Les causes financières.

 

                                           II- La contagion des crises financières.

 

                                                                 2.1. La dispersion sectorielle.

                                                                 2.2. La dispersion géographique.

 

                                           III- Les moyens d'atténuation du risque systémique.

 

                                                                 3.1. La régulation micro-prudentielle.

                                                                 3.2. La régulation macro-prudentielle.

 

Section 4 :Les politiques de développement.

 

                                           I- Les justifications du sous-développement.

 

                                                                 1.1. Les explications économiques.

                                                                 1.2. Les explications non économiques.

 

                                          II- Les orientations des politiques de développement.

 

                                                                 2.1. Les modèles auto-centrés.

                                                                 2.2. Les modèles excentrés.

 

Section 5 : La gestion des finances publiques.

 

La notion de budget.

Les grands principes des finances publiques.

La loi de finance.

 

 

                                           I- La gestion dynamique du solde budgétaire/

 

                                                                 1.1. L'utilisation des excédents budégatires.

                                                                 1.2. Le financement des déficits budgétaires.

 

                                          II- La soutenabilité de la dette publique.

 

                                                                 2.1. Les cycles budgétaires.

                                                                 2.2. Les règles d'or.

 

Conclusion

 

Quelle marge de manœuvre pour l'Etat dans une économie libéralisée ?

 

> F. v. Hayek, Droit, Législation et Liberté.

 

> Ordolibéralisme.

 

> G. Burdeau : dialectique de l'ordre et du mouvement.

 

Repost 0
Prepa ENS Spé - dans Economie
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 20:30

Voici les résultats universitaires de la promotion 2010~2011 :

 

 


L3 AES L3SEG %
Mention très bien 0 0 0
Mention bien 0 1 4%
Mention assez-bien 1 4 20%
Mention passable 5 11 64%
Recalés 2 1 12%
Ont validé leur licence 75% 94%
Repost 0

Présentation

  • : Prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère à Lyon. Formation publique en 1 an post bac+2, préparant aux concours administratifs, aux concours des écoles de commerce (admission niveau master) et à l'Ecole Normale Supérieure.
  • : Ce bloc-note électronique vise à accroître la notoriété de cette classe prépa. Il ouvre un espace d'échange entre les anciens élèves, les étudiants en cours de formation et l'équipe pédagogique. Il se donne également pour objectif d'éclairer les uns et les autres quant aux perspectives de concours qui s'offrent à eux.
  • Contact