Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 14:10

 

gramophone

Il va de soi qu'une classe prépa qui porte le titre de prépa à l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, même Spé, a vocation à présenter des élèves aux concours d'entrée de cette vénérable institution. Mais bien souvent, les élèves connaissent mal cette école et s'imaginent mal quels peuvent en être les débouchés professionnels. Des anciens du département d'économie-gestion (D2), promotions 2001 ou 2002, ont accepté de faire part de leur expérience en répondant au questionnaire suivant :

 

NB: Les réponses seront actualisées régulièrement au gré des retours de questionnaires.

 

Quelle est votre situation professionnelle actuelle ?

 

"Auditeur à l'Inspection Générale de la Banque de France. Missions : audit interne et audit des banques commerciales pour le compte de l'ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel), spécialisé sur les modèles de risques (de marché, de crédit et opérationnels (Bâle II, ...)) et de valorisation des produits financiers dérivés (options)." (Iannis)

*

"Je suis ATER à l'université, je serai titulaire en prépa DCG au Mans à compter de septembre. Parallèlement je continuerai d'être le responsable des enseignements informatiques du Magistère banque finance de Paris II et je continuerai à faire de la recherche." (Rémi)

*

"Je suis enseignante-chercheuse en économie en faculté." (Olivia)

*

"Créateur d'entreprise dans le domaine de la finance après avoir été trader de produit dérivés sur actions." (Mathieu)

*

"Professeur d'économie en classe préparatoire à l'Ecole Normale Supérieure de Cachan" (Benjamin)

*

"Depuis 2009: professeur en classes préparatoires au Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) au lycée Schuman (Metz)

J'enseigne principalement l'introduction à la comptabilité (6h) et l'économie (7h). Les conditions de travail sont excellentes.
J'occupais auparavant un poste de PRAG en école d'ingénieurs, ce qui était totalement différent, mais tout aussi intéressant." (Caroline)

Quand vous avez présenté le concours de l'ENS de Cachan, aspiriez-vous à devenir enseignant ou chercheur ?
 
"Absolument pas." (Iannis)
*
"Oui" (Rémi)
*
"L'enseignement et la recherche m'attiraient mais je n'étais pas sûre que cela me plairait concrètement. La scolarité à l'ENS m'a permis de préciser mes projets." (Olivia)
*
"Non" (Mathieu)
*
"Je ne l'excluais pas, mais il ne s'agissait pas de mon premier voeu." (Benjamin)
*
"Ni l'un, ni l'autre !"(Caroline)
*
Diriez-vous que le département D2 d'économie-gestion de l'ENS vous a ouvert de nombreuses perspectives professionnelles ?
 
"Oui. Il m'a fait m'interroger sur l'opportunité de faire de la recherche et de l'enseignement.
Après cette formation, je pouvais aussi bien m'orienter vers la gestion que l'économie, en recherche, enseignement ou en organisation (entreprises ou administration). Le fait de faire de nombreuses matières permet de ne pas se fermer de portes avant d'avoir essayer ces matières et ainsi de bien mieux savoir si elles nous plaisent." (Iannis)
*
"Plutôt oui, mais un département mieux géré eut été un meilleur tremplin" (Rémi)
*
"Oui, beaucoup d'opportunités se présentent pour les élèves D2." (Olivia)
*
"Oui! Quelques fois même un peu trop. Tout étant possible il est quelques fois difficile de choisir, de déceler nos propres avantages comparatifs...." (Mathieu)
*
"Incontestablement, y compris au sein de l'Education Nationale où les Normaliens sont bien accueillis et sont souvent sollicités pour des postes en lycée, BTS, prépa, voire dans les postes d'encadrement du Ministère." (Benjamin)
*
"Non, c'est tout de même surtout destiné à mon sens à préparer aux métiers de l'enseignement et de la recherche car les enseignements sont très théoriques et donc assez peu orientés vers la vie professionnelle en dehors de ces domaines." (Caroline)

Avez-vous suivi une formation en parallèle de l'ENS pendant vos années d'études ?
 
"J'ai développé mes compétences en informatique, mais pas dans le cadre d'une formation."(Rémi)
*
"Non" (Olivia)
*
 "Seulement de nombreux stages" (Mathieu)
*
"Oui. J'ai obtenu une troisième année de licence d'Administration Publique à l'Université Paris 1" (Benjamin)
*
"Non."

Quel Master 2 avez-vous passé en 4ème année à l'ENS ?

"Master en comptabilité et finance à la London School of Economics à Londres." (Iannis) 
*
"M2 de recherche en Informatique à l'université d'Orsay" (Rémi)
*
 "J'ai fait un master d'économie publique à Paris 1 qui m'a permis de me spécialiser en économie de la culture. La milieu culturel m'intéressait depuis longtemps et j'ai décidé d'en faire un objet de recherche." (Olivia)
*
"Master Recherche de finance à la Sorbonne" (Mathieu)
*
"Master recherche en droit public économique à Paris 1" (Benjamin)
*
"DEA (et non Master !) Décisions publiques, institutions et organisations à Paris I" (Caroline)

Est-ce qu'être Normalien ou Normalienne représente quelque chose pour vous ?  

"Oui et pour les autres aussi. Cela compte sur un CV." (Rémi)
*
 "Pas vraiment en tant que tel. En revanche, la formation D2 est vraiment spécifique : c'est une chance de pouvoir se spécialiser à la fois en économie et en gestion. C'est plutôt rare dans les formations universitaires françaises et ça ouvre beaucoup de portes à la sortie de l'école." (Olivia)
*
"Oui, j'en suis fier. Mais cela reste du domaine de l'intime. Je n'en parle pas." (Mathieu)
*
" Oui. C'était un symbole IIIème République d'intellectuels engagés. Bien sûr, cela relevait du fantasme et la réalité est beaucoup plus nuancées. Néanmoins, j'ai eu plaisir sur le campus à rencontrer des personnes qui ne manquent pas d'opinions et n'hésitent pas à les exprimer. Aujourd'hui, j'ai de l'affection pour cette école et il me plaît, peut-être par vanité aussi, de marquer sur mon CV le titre de normalien." (Benjamin).
*
"Oui: un réseau relationnel très utile, une formation très bien reconnue et valorisée dans le milieu de l'enseignement." (Caroline)
*
"Cela représente plus de choses pour les autres : cela a une image d'excellence auprès de tous les professionnels, image finalement en grande partie méritée." (Iannis)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère à Lyon. Formation publique en 1 an post bac+2, préparant aux concours administratifs, aux concours des écoles de commerce (admission niveau master) et à l'Ecole Normale Supérieure.
  • : Ce bloc-note électronique vise à accroître la notoriété de cette classe prépa. Il ouvre un espace d'échange entre les anciens élèves, les étudiants en cours de formation et l'équipe pédagogique. Il se donne également pour objectif d'éclairer les uns et les autres quant aux perspectives de concours qui s'offrent à eux.
  • Contact