Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 16:07

 

imaudennantes Audencia Nantes propose aux candidats en admission sur titre une épreuve singulière : l'analyse de situation. Pour éclairer les étudiants quant aux intentions des membres du jury concernant cette épreuve d'admissibilité, l'école a mis en ligne un guide du candidat que nous vous encourageons à lire attentivement. Nous avons nous-mêmes parcouru cette brochure -ainsi que les annales- ; les conseils prodigués ici viennent donc en complément de cette référence première et ne s'attardent pas sur les éléments déjà clairement énoncés en son sein.

 

Tout d'abord, insistons bien sur ce que cette épreuve n'est pas : une dissertation de culture générale. Introductions longues et minutieuses, plans apparents,  progressions dialectiques type thèse/antithèse/synthèse, abstractions, abondance de références théoriques ne correspondent pas à l'esprit de cet exercice. De toute façon, le candidat qui s'y essayerait se trouverait rapidement pris au dépourvu tant la durée de l'épreuve est courte : 45 minutes. Comme c'est le cas pour les oraux d'admission en école de commerce, il s'agit de se montrer pragmatique (ce qui suppose de confronter des objectifs et des contraintes, d'énoncer des mesures, d'illustrer systématiquement ses propos), conséquent (au sens propre du terme, c'est-à-dire construire un discours qui suit une progression logique) et impliqué (ce qui requiert un peu d'assurance de la part d'un candidat qui n'éhsitera pas à formuler des prescriptions ou à procéder à une analyse prospective).

 

 

L'introduction:

 

L'introduction est courte, le guide du candidat quantifie son importance : le quart du devoir au maximum. Puisqu'il s'agit d'une situation, il convient d'en apprécier le contexte et la portée. Les premières phrases de votre introduction (sans lyrisme inutile ou tournures journalistiques que l'on réservera aux manchettes des quotidiens et des magazines) doivent vous amener à considérer les éléments suivants :

 

Q : Qui ? (Quels sont les protagonistes, les parties prenantes ?)

Q : Quand ? (Quel est le contexte historique ? Est-il ponctué d'événements marquants ?)

O : Où ? (Quel est la cadre géographique ?)

C : Comment ? (Quels sont les facteurs qui ont conduit à cette situation? Les moyens mis en oeuvre pour y parvenir ?)

P : Pourquoi ? (Quels sont les intentions des protagonistes ? Quels sont plus généralement les enjeux associés?)

 

NB: Pour une explication fine de a méthode QQOCP appliquée aux problématiques juridiques, j'invite les lecteurs de se blog à se référer à l'excellent ouvrage de M.-A. Cohendet, Les épreuves en droit public, LGDJ, 2009).

 

A ces éléments, il convient encore d'ajouter deux choses : la définition des termes clés du sujet et l'annonce de la structure du propos. Encore une fois, l'analyse des termes du sujet n'appelle pas à un examen aussi minutieux qu'en dissertation de culture générale, contentez-vous d'énoncer l'acception que vous retenez. (Inutile d'engager une étude étymologique ou pluri-disciplinaire des termes du sujet ; inutile également de s'attarder sur la forme même de l'intitulé : pluriels, temps, ponctuation... Visez ici l'efficacité plus que la subtilité. Quant à l'annonce de la structure, évitez les formulations scolaires telles ("dans une première partie.... dans une deuxième partie..."), renoncez aussi aux bornes apparentes (I) puis (II). En revanche, adoptez un plan qui laisse entrevoir la progression de votre pensée, et plus encore la conclusion à laquelle vous souhaitez parvenir.

 

La développement:

 

Je vous conseille d'adopter une démarche "politique" (dénomination retenue dans le cadre du cours de méthodologie dispensé en classe prépa ENS Spé au lycée La Martinière Duchère) en quatre temps (eux-mêmes décomposables en plusieurs arguments) :

 

1- Ce qui doit être / ce qui était espéré

2- Ce qui est / ce qu'il est advenu

3- Appréciation des risques ou du problème théorique

4- Préconisations

 

NB: Les temps 1 et 2 peuvent être inversés.

 

Par exemple :"L'Europe a-t-elle besoin d'un leader charismatique?"

 

1- L'Europe devait se construire en créant des "solidarités de fait" selon l'expression de Robert Schumann; l'économique, plus petit commun multiple au lendemain de la seconde Guerre mondiale conduisant progressivement à une entente d'ordre politique.

 

2- Malheureusement, la convergence politique suscite de nombreuses réticences (notamment lorsqu'elle tend à déposséder les Etats de leurs compétences régaliennes comme la Défense, la politique étrangère, la fiscalité, l'émission de monnaie).

 

3- Problème : comment dépasser la souveraineté étatique, clef de lecture des relations internationales depuis le XVIIème siècle ? La diversité culturelle peut-elle être surmontée dans une unité politique ? Risques : sous-représentativité de l'Europe sur la scène internationale et déficit démocratique.

 

4- Préconisations : affirmation de l'exécutif européen par le biais de l'élection au suffrage universel  sur l'ensemble du territoire européen d'un président de l'Union Européenne ; attribution d'un poste UE au Conseil de sécurité de l'ONU...

 

Il ne s'agit là que de quelques idées jetées sans véritable réflexion préalable. Ce qui doit vous interpeler ici, ce n'est pas le fond, mais bien la forme. Vous voyez qu'il est possible de construire environ 7 paragraphes autour de ces quatre temps. (Pour peu que l'on intègre des éléments de la partie "ce qui est" en introduction et que l'on réserve alors un paragraphe pour "ce qui doit être", "le problème", "préconisations", on arrive à trois paragraphes un peu plus étoffés, plus proche peut-être des trois exemples corrigés proposés par Audencia elle-même.)

 

Pour ce type d'épreuve, vous pouvez, me semble-t-il, adopter deux démarches pour construire rigoureusement vos paragraphes :

 

   Méthode déductive

 

1- Enonciation de l'argument.

2- Si possible, décomposition en sous-domaine d'analyse. (ex. "Cet argument emporte des conséquences à la fois sur le plan juridique, sociologique et économique.")

3- Illustration et éventuellement justification théorique.

 

NB: Alors qu'en dissertation de culture générale il sera apprécisé que vous puissiez étayer votre analyse en vous référant à des auteurs, il n'en va pas de même à mon avis pour cette épreuve. Les justifications théoriques ne sont pas procrites, mais elles doivent être avancées parcimonieusement. Ne vous montrez pas doctes, mais pragmatiques.

 

   Méthode inductive

 

1- Illustration.

2- Enonciation de l'argument.

3- Nuance liée aux éventuels cas dérogatoires.

 

Dans tous les cas, le crédit accordé à votre propos dépendra de la rigueur de votre argumentation, de l'élégance du style et surtout de la précision avec laquelle vous livrez les faits. Dates, noms propres, dénominations d'entreprises, statistiques,  lois, concepts découlant de l'actualité doivent être insérés dans le corps du développement. Pour vous préparer, nous vous conseillons de suivre (ou de rependre) sur les 7 mois au moins précédant la date de l'épreuve :

 

- Le Monde-Dossiers et documents

- Regard sur l'actualité (La documentation française)

- Vie publique (dossiers d'actualité)

 

La conclusion:

 

Courte, la conclusion vous permet d'affirmer votre position (n'hésitez pas faire usage du pronom personnel "je") et d'identifier les risques ou difficultés pratiques qui lui sont associés. Il vous appartient dans un deuxième temps de vous lancer dans l'exercice périlleux de la prospective, pour indiquer ce qu'il devrait advenir de votre point de vue. Attention de ne pas achever votre copie par une mièvrerie révélant votre naïveté!

 

Rq. La grille d'évaluation des correcteurs de l'épreuve est la suivante :

 

 

Critères d'évaluation


Qualité de l'argumentation 8 points
Qualité des exemples 4 points
Originalité du point de vue choisi 4 points
Qualité de l'expression 4 points

 

 

  Pour approfondir, cliquez ici.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ludovic T 04/03/2011 00:29


Article très intéressant !

Je pense tenter Audencia l'année prochaine et je cherchais justement quelques informations sur cette épreuve "obscure" à première vue.

Ludovic T


Prepa ENS Spé 04/03/2011 08:53



Je suis heureux que cet article puisse vous être utile. J'insiste sur l'idée que sa lecture doit venir en complément des éléments fournis par l'école elle-même dans "le guide du candidat AST
2011".



Présentation

  • : Prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère à Lyon. Formation publique en 1 an post bac+2, préparant aux concours administratifs, aux concours des écoles de commerce (admission niveau master) et à l'Ecole Normale Supérieure.
  • : Ce bloc-note électronique vise à accroître la notoriété de cette classe prépa. Il ouvre un espace d'échange entre les anciens élèves, les étudiants en cours de formation et l'équipe pédagogique. Il se donne également pour objectif d'éclairer les uns et les autres quant aux perspectives de concours qui s'offrent à eux.
  • Contact