Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 22:33

 

 edijsc.jpgAllison et Caroline, deux anciennes élèves de la classe prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère (promotion 2010), ont accepté de répondre à nos questions pour nous faire part de leur expérience des concours et de l'école où elles achèvent à présent ses études : l'ESC Dijon.

Quel a été votre parcours scolaire jusqu'à ce jour?

 

Allison : J’ai effectué un BTS commerce international sur Lyon. J’ai par la suite intégré la prépa à la Martinière Duchère et validé ma licence en économie et gestion. A l’issue des concours j’ai fait le choix d’intégrer l’ESC Dijon, par la voie Passerelle 2.

Caroline :

Bac ES spé économie

BTS MUC management des Unités commerciales

Classe prépa ENS Cachan

ESC DIJON


Quel est votre projet professionnel? (Eventuellement, quel métier exercez-vous désormais?)

Allison : Concernant mon projet professionnel, il n’était pas très clair quand je passais les concours. A l’époque, je savais davantage ce qui ne m’intéressait pas plutôt que ce qui pouvait réellement me plaire. Mais comme ce n’est pas une bonne idée de se présenter aux oraux sans avoir défini très précisément ses ambitions de carrière, j’ai opté pour un métier dans le marketing : chef de produit. Finalement, je ne me suis pas beaucoup trompée. Aujourd’hui, je suis analyste marketing et chargée d’études à AKKA Technologie société d’ingénierie et de conseils en haute technologies.

Caroline : Je suis en stage de fin d’étude, j’occupe le poste de Consultante junior dans un cabinet de recrutement de cadres et dirigeant. Je m’occupe du département FINANCE. Ce poste est très responsabilisant et je compte continuer dans les ressources humaines par la suite.


Quels souvenirs marquants gardez-vous des concours?

 

Allison : J’ai plusieurs souvenirs marquants concernant mon expérience des concours, ils sont liés le plus souvent aux oraux. J’ai détesté tous les oraux collectifs que j’ai passés à Rennes et à Strasbourg. L’épreuve de Grenoble restera aussi gravée dans ma mémoire : c’est une épreuve d’endurance, il faut être réellement préparé. Les exigences sont plus élevées que dans les autres écoles de Passerelle, cela se sent. Il faut savoir que les personnes qui passent par Grenoble en même temps que nous ont pour objectif les Parisiennes, Grenoble s’apparentant à un second choix pour eux. Mais elle n’est pas inaccessible pour autant. Pour moi, l’oral c’est bien passé, avec une bonne note à la clef.

 

Caroline : En sortant des épreuves, beaucoup de personnes vont essayer de vous déstabiliser. Il faut faire abstraction !

 

Avez-vous des regrets?

 

Allison : Mon principal regret concerne très certainement l’épreuve du TAGE MAGE. Si cette épreuve c’était bien passée pour moi, j’aurais eu davantage d’options. C’est certain. Mas je ne regrette en aucun cas mon choix de l’ESC Dijon. C’est une des dernières écoles encore «  à taille humaine » avec un campus en plein centre-ville. Et j’ai eu la chance de rencontrer un encadrement d’une réelle qualité qui m’a énormément apporté.

 

Caroline : Je suis très heureuse du parcours que j’ai pu me construire, il est vrai que l’année de prépa a été très stressante pour moi mais très constructive avec du recul !

  J’aurais aimé avoir plus de confiance en moi pour faire plus de chose mais malheureusement ce n’était pas le cas. Avec mes différentes expériences (intégratio à l’ESC DIJON, semestre à l’étranger en Inde, stage de fin d’étude..) je m’aperçois que ses expériences forgent le caractère et on gagne en maturité par la suite.


Comment se déroule le recrutement dans votre formation?

 

Allison : Le recrutement à l’ESC Dijon est fondé à mon sens sur des critères à l’image de l’école : l’ouverture d’esprit, l’authenticité du candidat, sa personnalité, son potentiel et sa valeur ajoutée. Dans l’ensemble, je me souviens que les oraux de l’ESC Dijon ont assez bonne réputation auprès des étudiants. Les jurys n’ont absolument pas pour consigne de « casser » les étudiants à l’oral. Si je devais résumer les axes de recrutement à Dijon,je dirais qu’ils estiment que si nous sommes arrivés à l’oral, c’est que les bases académiques sont acquises. Ce qui les intéresse pour le recrutement final, c’est le candidat en lui-même. L’éthique est une valeur importante dans cette

 

Caroline : Il faut rester soit même ! Vous allez avoir beaucoup de questions sur vous-même, vos envies, vos loisirs et votre projet pro.

 

école.imdijesc.jpg

 


Quel est le coût de votre formation?

 

Allison : Concernant le coût de la formation, elle est pas la plus chère : vers 7000 €. Je ne sais pas précisément, car j’ai pour ma part effectué la moitié de mon M1 et la totalité de mon M2 en apprentissage, donc le coût de ma formation était entièrement à la charge de mon entreprise.

 

Caroline :  7000 euros par an, mais l’ESC DIJON a augmenté et passe 8000-8500 euros par an.


 
Quel est votre cours préféré?

 

Allison : Je n’ai pas eu de cours préférés. C’est plutôt un enseignant qui m’a dispensé plusieurs modules dans ma spécialisation marketing en M1 et ma spécialisation en MPE en M2 (marketing produit étude). C’est grâce à lui, je pense, que mon degré de réflexion à évolué du scolaire au professionnel.

Que pensez-vous de la vie étudiante? Intellectuelle? 

 

Caroline : L’ambiance été tout simplement super. La vie étudiante est incroyable, d’ailleurs l’école est devenue ma deuxième maison!

 


Y a-t-il des possibilités d'effectuer une partie de ses études à l'étranger? Pourriez-vous nous parler de votre propre expérience?

 

Allison : Un semestre à l’étranger est obligatoire à l’ESC Dijon. Pour ma part, ayant choisi l’apprentissage, je ne suis pas partie. C’est le seul cas dérogatoire possible. J’ai choisi de privilégier mon entreprise d’un commun accord avec mes supérieurs.

 

Caroline : Oui, soit en semestre à l’étranger, soit en double diplôme. En ce qui concerne le double diplôme, il ne faut avoir aucun rattrapage pour le faire, et donc obtenir de bons résultats. Pour le semestre à l’étranger, vous avez le choix, mais il faut avoir minimum 750 au TOEIC ou un avoir un bon niveau d’Espagnol. Pour ma part, j’ai réalisé mon semestre à l’étranger en Inde, à l’IMT Ghaziabad. Cette expérience a été très enrichissante; on prend beaucoup plus de recul en revenant en France et on gagne en maturité.


Votre établissement a-t-il constitué un réseau d'Anciens? De professionnels? vous permettant d'accéder plus facilement à des stages ou des emplois?

 

Allison : Le réseau des anciens est bien développé à l’ESC Dijon, beaucoup d’offres de stages ou d’emplois viennent des « anciens ».

 

Caroline : Nous avons également des forums professionnels où les partenaires sont conviés.

 

HODIJCENT.jpg

 


Un conseil pour les élèves de prépa ENS Spé?

 

Allison : Vous êtes entrain de vivre une année particulièrement difficile, stressante, où votre avenir ne vous semble pas très clair. Je vous conseillerais de mettre toutes les chances de votre côté : travaillez, prenez tout ce que la prépa vous apporte. Le pire serait d’avoir des regrets.

Je ne change pas d’avis sur un point concernant Passerelle : prenez à l’écrit l’économie. Même si cette matière vous semble difficile cette année, vos connaissances seront d’un autre niveau que celles des autres candidats. Je vous conseille aussi de ne pas tenter d’effets de style le jour des concours, on vous enseigne une méthodologie qui est celle attendue : donc soyez rigoureux sur le fond et au même titre sur la forme.

Quand les concours vont approcher, la fac va devenir une charge très lourde. Je vous conseille de rapidement vous organiser pour les partiels afin d’avoir l’esprit libre pendant les concours. Soyez prudents, votre licence est indispensable pour intégrer une école, la fac n’est pas une option.

Pour les oraux, il y a certaines choses à bannir dès à présent : l’arrogance, le fait d’être condescendant, et surtout de mentir.

  Enfin, je terminerais par ceci : ne vous censurez pas, tentez des concours audacieux. Vous n’avez rien à perdre et votre formation vous permet de les tenter. Si vous en doutez, regardez régulièrement les résultats excellents de la promotion de l’année dernière. Je n’étais pas une excellente élève en prépa, j’étais moyenne, mais avec la capacité de travail que j’ai acquise en cours d’année, mes concours se sont bien passés. J’ai été là où je le souhaitais depuis le début. Vous allez découvrir d’autres choses par la suite dans vos études et je peux vous assurer que cela vaut la peine de se faire un peu mal cette année.

ET FAITES DU TAGE MAGE ( et beaucoup de QCM d’anglais)!

 

Caroline : C’est une année riche en émotion, on doute énormément sur ses capacités... il y a une remise en cause perpétuelle.

Méthode de travail : relire avant chaque cours le cours précédent même si Monsieur Royannez fait des petits résume avant chaque début de cours. Faire des petites fiches MEMO sur les auteurs, les théories  Lire des journaux, l’actualité au moins une fois par semaine Ecouter des séries ou autres en anglais et espagnol

Attitude psychologique : je ne sais pas si je suis très bien placée pour vous donner des conseils sur cette partie car mon année de prépa a été dure pour moi. Avec du recul, il faut « essayer » d’être décontracté. Ne pas dire « je suis nul/nulle » ou « je n’y arriverai jamais », car si vous êtes dans cette classe prépa ce n’est pas pour rien. La MOTIVATION est très importante, il faut arriver aux écrits mais surtout aux oraux « en mode guerrier », ça peut vous faire sourire, mais c'est très important.

Je recrute actuellement des personnes (cadre et dirigeant), plus de 90% viennent d’ESC ou de GEC. Techniquement toutes les personnes ont les même bases. Par contre, du point de vue de la personnalité, de la communication et du dynamisme, c'estt propre à chacun. Et c’est cette partie qui fait la différence !

Je vous souhaite bon courage dans vos concours et plein de réussite. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Prépa ENS Spé du lycée La Martinière Duchère à Lyon. Formation publique en 1 an post bac+2, préparant aux concours administratifs, aux concours des écoles de commerce (admission niveau master) et à l'Ecole Normale Supérieure.
  • : Ce bloc-note électronique vise à accroître la notoriété de cette classe prépa. Il ouvre un espace d'échange entre les anciens élèves, les étudiants en cours de formation et l'équipe pédagogique. Il se donne également pour objectif d'éclairer les uns et les autres quant aux perspectives de concours qui s'offrent à eux.
  • Contact